• suite - Un conte de fée dans l’histoire - le royaume de Majorque - episode 2

    suite - Un conte de fée dans l’histoire - le royaume de Majorque - episode 2

    Perpignan la capitale des Rois de Majorque

     

    le royaume de Majorque

    2ème episode

    suite

     

    On sait que Pierre II périt, en 1213 à la bataille de Muret contre Simon de Montfort, en criant à ceux qui le cherchaient dans la mêlée : « Me voici ! »

     

    S’il eût vécu, il eût tenté, comme l’a fort bien exposé l’historien espagnol Audrès Ximinès Soler, la formation d’un royaume pyrénéen s’étendant sur le versant nord de la chaîne.

     

    Jacques Ier dont nous venons de conter la naissance, devait poursuivre un complet renversement de la politique paternelle, au traité de Corbeil, conclu avec Saint Louis en 1258.

     

    Si le monarque aragonais pouvait revendiquer des droits de suzeraineté sur plusieurs terres de langue d’oc, Louis IX, de son côté, trouvait dans son héritage des prétentions d’origine carolingiennes sur le Roussillon et la Catalogne. Par abandon réciproque, ils décidèrent, en résumé, de rester chacun chez soi et marièrent leurs enfants.

     

    Jacques Ier tourna toute son activité contre les Maures. Il devait entrer dans la renommée à vingt ans par la reconquête des Baléares et recevoir de ses sujets et de l’Histoire le surnom de conquistador.

     

    suite - Un conte de fée dans l’histoire - le royaume de Majorque - episode 2

     

    Les Baléares, formées des trois îles de Majorque, Minorque, Ivica et de quelques îlots, avaient connu au Ve siècle, une vie chrétienne intense avant de subir l’invasion musulmane. Les Sarrasins les occupaient depuis cinq siècles et en avaient fait un nid de pirates.

     

     

    Animé par les plaintes de ses sujets et sa soif de prouesses, Jacques Ier accepta d’un riche marchand de Tarragone un grand banquet au cours duquel dans un élan d’enthousiasme et avec le concours unanime de la chevalerie, des commerçants et du peuple fut résolue une croisade.

     

     

    Suivant les lois de la courtoisie médiévale il envoya défier l’Emir de Majorque, qui répondit par des paroles de mépris. Le roi d’Aragon jura d’aller lui tirer la barbe, geste qu’après de furieuses batailles il accomplit, en accordant la vie sauve à ce potentat.

     

    Sa personnalité s’était affirmée dans la préparation comme dans l’action. Toutefois, guerrier foudroyant, administrateur humain et attentif, le paladin l’emportait en lui sur le politique. Et il ne poursuivait guère d’autres desseins que de gloire. Il laissa aux Baléares, où la population musulmane restait nombreuse, un régime particulier et ne voulut pas les annexer à son royaume héréditaire.

     

    De plusieurs fils qu’il eût, deux restèrent. L’aîné, Pierre III, eût l’héritage patrimonial dans la péninsule.

     

    Pour le second, vers lequel penchait son cœur, il plût au Conquistador de former un royaume indépendant avec le fruit de sa plus belle victoire et ce fils qui reçût le même prénom que lui, Jacques Ier, roi de Majorque.

     

    Aux îles glorieuses, il ajouta, sur le continent, au Nord des Pyrénées — remarquons-le, plus souvent une charnière qu’une barrière le Roussillon avec Perpignan, cette ville étendard qui flotta si longtemps entre plusieurs royaumes. Enfin l’héritage maternel du Conquistador : le fief français de Montpellier, compléta ce lot.

     

     

    suite - Un conte de fée dans l’histoire - le royaume de Majorque - episode 2

     

    Trois territoires entièrement séparés, sous des institutions et des coutumes différentes, voilà ce royaume disparate. Sa faiblesse, tant par l’exiguité que par le morcellement, était manifeste entre ses puissants voisins. Incapable de se soutenir par les armes, sa véritable chance était la diplomatie.

     

    Or la diplomatie se montra du côté du plus fort. Sauf la bravoure qui leur était commune, on ne vit jamais rien de plus opposé que les caractères de ces deux frères royaux, opposition qui persista dans leurs descendants. Ce qu’il y avait de chimérique dans l’esprit du Conquistador se retrouvait au centuple en son fils cadet, mais aussi son inclination pour les humbles. Ses sujets l’appelaient « Le bon roi ».

     

    Malgré toutes les précautions testamentaires et toutes les recommandations du vieux souverain, l’on vit, dès qu’il mourut, quel autre prince était l’aîné.

     

    suite - Un conte de fée dans l’histoire - le royaume de Majorque - episode 2

    Jacques Ier de Majorque ressemble à un chevalier troubadour féru de prouesse que l’on est fier d’entendre chanter aux banquets seigneuriaux.

     

    suite - Un conte de fée dans l’histoire - le royaume de Majorque - episode 2

     

    Pierre III d’Aragon est un politique froidement résolu, tantôt rusé tantôt farouche, un rassembleur implacable de terres et d’autorité. Les historiens de son pays lui rendent ce juste hommage d’avoir poursuivi une politique d’avenir et de prévisions nationales. Son frère, par le seul fait qu’il existe et qu’il règne, n’est qu’un diviseur.

     

    Tandis que Jacques s’installait dans son petit royaume comme dans rêve, Pierre ne tarda pas à lui infliger un réveil brutal.

     

    Après avoir obtenu la neutralité du roi de France, Philippe le Hardi, le roi d’Aragon parvint à détacher du roi de Majorque le Comte de Foix, son beau-frère. Ayant de la sorte isolé l’intrus, il fondit sur lui comme un épervier sur un oiseau bleu. C’est alors que Jacques se vit imposer une diminution de souveraineté qui était absolument contraire à la volonté paternelle, mais qui, on doit le dire : aussi, ramenait sous la couronne d’Aragon des territoires qui lui échappaient. Il dut, menacé d’une attaque à main armée, qu’il n’était pas en mesure de repousser, accepter de prêter l’hommage féodal à son frère et n’être plus qu’un roi vassal.

     

    Pierre III ne visait pas seulement les Baléares. Il visait la Sicile, fondant ses prétentions sur son mariage avec Constance héritière de la dynastie vaincue par Charles d’Anjou.

     

    Après le massacre des « Vêpres Siciliennes » l’Aragonais envahit l’île. Mais c’était un fief du Saint-Siège. Le Pape Matin IV excommunia Pierre III et appela le roi de France à envahir l’Aragon.

     

    La position du petit roi de Majorque se trouva tout à coup grandie parce qu’il possédait la clef du Passage des Pyrénées. Il fallait savoir en profiter. Il n’y trouva que de nouveaux déboires.

     

    suite - Un conte de fée dans l’histoire - le royaume de Majorque - episode 2

     

    Sans doute, son frère, mis au banc de la chrétienté, l’occasion était belle de se dégager des contraintes qui lui avaient été imposées. Il préparait un traité secret avec le roi de France. Pierre le prévint, entra dans Perpignan par surprise et assaillit le château en cours de construction. Jacques n’eût que le temps de s’enfuir par un conduit souterrain. Il rejoignit le roi de France dans un état complet de dénûment. La mort de Philippe le Hardi au cours de la campagne, l’ascension au trône de Philippe le Bel partisan de la paix dégagèrent le roi d’Aragon qui se hâta de se retourner contre son frère. Ils menèrent sur les flancs des Pyrénées des combats furieux.

     

    suite - Un conte de fée dans l’histoire - le royaume de Majorque - episode 2

     

    Pierre y reçut une blessure dont il mourut bientôt. C’est alors qu’Edouard Ier d’Angleterre fit aboutir son arbitrage tant pour le royaume des Deux Siciles que pour celui de Majorque. Jacques le gardait mais restait vassal d’Aragon.

     

     à suivre la prochaine fois

    dernier épisode ! ouf ..hein ! lol

    *
    *   *

     

     

     

    BO MERCREDI  A  TOU...

     

     

    27° à paris à l'ombre .. plus chaud qu'à Majorque, il y fait 25° en ce moment.

    Bon j'ai déposé Josefa Luna chez le garagiste, doivent me téléphoner s'il y a un truc special.  on croise les doigts.

     

    "pour votre plus grand plaisir" ... hihi happy voilà la seconde partie de la petite histoire de du Royaume de Majorque - y a 3 episodes.. en reste plus qu'un !!!! mdrr... je vous bassine avec Majorque hein mais vous serez incollable !

     

    Sinon j'avance dans mes démarches, une bonne chose,  Dimanche prochain on est invité par mon cousin et sa famille à manger dans le jardin, le midi, mais maman ne veut pas y aller elle est fatiguée et fait une sieste tous les aprés midis donc y a rien eu à faire, mais j'ai pu quand même la décider à ce que l'on y aille pour le gouter, à 15H30/16H mieux que rien.

     

    Voilà les amis , il va faire de plus en plus chaud vendredi 29/30 samedi pareil, ça va nous apporter de l'orage ça grrrr.. toujours comme ça !!!

    j'espère que l'on pourra aller voir mon cousin et sa famille qu'il ne va pleuvoir dimanche.

     

    Je vous bizoute...

     

     

     

    suite - Un conte de fée dans l’histoire - le royaume de Majorque - episode 2

     

    jolie pivoine que mon toubib Igor m'a envoyée

    (je lui ai souhaité sa fête, et envoyé une fleur de seringat
    et lui m'a répondu avec cette belle pivoine ! sympa..)

     

     

    source Antoine de LÉVIS MIREPOIX

     

     

    « le jardin de la coursive chez maman Au jardin de mémé il y a .. suite »

  • Commentaires

    20
    Dimanche 13 Juin à 15:01

    Un petit passage pour dire un grand bonjour

    René

    19
    Jeudi 10 Juin à 10:47

    Il s'en est passé des aventures dans ta belle île ! c'est intéressant à lire cet historique sur Majorque.
    On en apprend tous les jours, la preuve.
    Là-bas la température doit toujours être agréable car il y a la mer, la montagne et tout et tout.
    Dans nos régions il y a des maisons, des buildings, de la circulation et tout et tout et vite, on étouffe ! lol !
    Merci Flo et bon courage pour supporter cette chaleur qui monte ....
    Gros bisous

    18
    Jeudi 10 Juin à 08:42

    Vola un médecin qui soigne aussi l'amitié c'est super.....

    Bon jeudi

    17
    Mercredi 9 Juin à 18:37

    Bonsoir Flo,je découvre et j'apprends l histoire de ce pays,je ne savais pas qu'il y avait une fleur qui's'appelait seringat,le pseudo d'une amie de Vef sans le t,oui on a de belles températures méme étonnant pour la Bretagne,ça fait du bien,ma bouteille d'eau derrière mon stand,les gens font plus la tète,rire,bonne soirée à toi,bisous.

    16
    Mercredi 9 Juin à 17:44

    Salut,

    J'applique les horaires d'été.

    L'article c'est le matin avant 10h.

    Faut prendre le temps de vivre alors grasse matinée .

    Bonne journée

    15
    Mercredi 9 Juin à 17:25

    Bonjour ma chère p'tite Flo,

    oh non  pas d'interro écrite à la fin, car je ne sais pas fan  de ces contes pas même de fées. ou alors je réponds comme Luckyozz dans sa première phrase.

    Sinon j'ai des nouvelles de la petite (non grande c'est mon aînée) Léa, après avoir passé le weekend avec sa cousine  Jeanne de Poitiers/Orléans elle et sa soeur Elsa sont parties à Vannes voir leur Maman et petit frère Maël elles sont très heureuses.

    C'est vrai que les jeunes ont une faculté d'adaptation exceptionnelle.

    Bon tu fais tes courses tranquilles et tu vas récupérer ta Josepha Lune peut être aujourd'hui qui sait?

    Je t'embrasse bien fort et te souhaite une bonne soirée, bibis de Sylvie

    14
    Mercredi 9 Juin à 15:42

    bonjour     Flo  , j'espère que ton mercredi se passe bien ? le mien calme sans sortie , chez nous soleil,nuages et vent  , bonne fin de journée  .. bisous  ..Anna

    13
    Mercredi 9 Juin à 15:41

    merci pour la  suite de l histoire c'est trés intéressant et je ne connait pas du tout 

     merci aussi pour la carte j 'y ai vu une petite ile   Conejera  que tu connais peut être aussi ....

     j 'espére que la chaleur ne vat pas auguementer  par chez toi , pour nous pas trop chaud 

     à cette heure nous avons 19 degrés , c'est trés tempéré  sur ma côte 29N 

     mais l 'eau est froide pour le bain  , seules quelques irréductibles y vont   chaque jours 

     pas moi ..

     je te souhaite une bonne fin de journée 

     bises Flo 

     kénavo

    12
    Zoe
    Mercredi 9 Juin à 14:48
    Mais ,ma cherie,c'est vraiment pas grave,je t'assure ! Chacun fait comme il peut sur le blog,c'est un plaisir,pas un pensum.Pas de souci !
    Bises.
    11
    Mercredi 9 Juin à 14:38

    bon mercredi a toi voici mon retour 

    l'histoire de emile fou le cafard

    bon moi un peu mieux 

    la 32 degré a l'hombre ou la l'été seras chaud 

    bisous a tous chez toi

    10
    Mercredi 9 Juin à 14:32
    C’était plaisant mais long lol. Interessante cette histoire lié à Majorque. Chaud moi ??? Jamais j’ai Damard lol lol. Suis au bord de l’eau pour les Martins mais comme madame couve y’a pas beaucoup de mouvement. Je rentre du garage pour l’entretien du contrôle technique prévu vendredi et pas de chance j’ai pour 650 euros de réparation et en plus ils me reprennent le 28 juin faut que je change mon rendez-vous au contrôle. Je voyais régulièrement une chevrette et son petit fan et lundi il s’est fait happer par une grosse faucheuse, je l’ai entendu crier c’était horrible et un renard a mangé une partie des reste du pauvre petit sous les cris des parents chevrette et daguet c’était triste à en mourir mais c’est ça aussi la vie animalière. Je ne m’en suis pas encore remis Bon mercredi ma belle , je t’embrasse très fort.
    9
    Zoe
    Mercredi 9 Juin à 11:31
    Bonjour,Florence !Perso ,je n'ai pas un amour eperdu de la Reconquista mais l'Histoire du petit royaume autonome de Majorque,sous dependance de l'Aragon, est interessante-et mouvementee ...
    Tu ne me reponds pas (pas grave)mais j'aime te lire et t'ecrire ,na !
    Bises.
      • Mercredi 9 Juin à 12:02

        bon voilà je suis remontée jusqu'à la maison de muro ou je t'avais répondu, et ensuite j'ai pas eu le temps de répondre donc là je t'ai répondu, mais si je réponds pas souvent c'est que j'ai un manque de temps des fois je n'ouvre pas l'ordi de la journée mais je vois vos com sur mon téléphone, je les lis tous... et des fois j'oublie de répondre, voilà tout ...

        un bon mercredi  biz flo

      • Mercredi 9 Juin à 11:47

        POUR ZOE

        Ben si d'habitude je te réponds,

        des fois si je ne réponds pas c'est que j'ai pas eu le temps sur le coup,
        et après j'oublie mais je ne le fais pas volontairement, souvent je te réponds..

        moi non plus suis pas trop histoire à gogo bien qu'en vieillissant je m'y intéresse plus .

        28° chez nous c'est très agréable ... biz flo

    8
    Mercredi 9 Juin à 11:20

    faudra que je retourne te lire Flo,
    là je prépare les valises ... oh pas grand chose, comme dit le Chéri, un short un polo, on part 2, 3 jours même pas, la blague!!! ne se rendent pas compte les garçons !
    ta maman a ses habitudes de vie, on dirait quand même qu'elle n'aime pas sortir ? ou je me trompe ?
    bon je crois qu'il fera beau dimanche, d'après la météo ...
    moi suis de la région parisienne nord ... je t'ai répondu sur mon blogue Flo
    zou je file ....

    bisous Flo

    7
    Mercredi 9 Juin à 11:12
    Quelle histoire, moi ce qui me surprend toujours, c'est à l'époque ils n'avaient pas d'avions mais connaissaient tous les endroits, lol,bisous JL
    6
    Mercredi 9 Juin à 08:44

    Voilà une belle histoire où on peut encore une fois constater que les musulmans venaient déjà faire chier le monde... et bravo au roi qui est allé tirer la barbe à l'émir ! happyhappyhappy

    Super beau temps en ce moment, hier soir on est restés à table dehors jusqu'à minuit, il faisait encore 23°...

    Gros bisous et bonne journée à toi

    5
    Mercredi 9 Juin à 06:50

    Hello la Flo, que voici encore une belle page d'histoire...

    ...dis donc, j'espère que tu ne feras pas une interro à la fin!

    La chaleur s'installe mais on ne va pas s'en plaindre,

    c'est bientôt l'été quand même.

    Bises du jour

    Mireille du Sablon

    4
    Mercredi 9 Juin à 06:37

     heures bonjour flo 

     pour le moment la chaleur n est pas trop rentré a la maison c est deja ça de bien mais a la longue le smurs vont chauffés c est sur , en attendant je garde le plus  d eau possible pour arroser ma partie de plantations , mon mari lui a une reserve de  litres et moi rien donc comme je n aime pas gaspiller alaors je recupere et j aime ça , et je n aie que mes plants de nouvelles blettes , plus deux plants de potimarons et deux plants de tomates cerises a arroser donc ça va plus mes fleurs bien sur , aujourd hui elles auront droit a un peu d engrais liquide car il le faut de temps en temps pour qu elles  soient belles 

     ce matin vers 9 heures ma coiffeuse vient je ne voulais pas les faire couper mais je n aie trop epais pour les garder longs , la ils seront pas tres courts quand meme j espere mais comme il fait chaud ça ira de toute façon ça repousse vite et puis a un certain age les cheveux longs ça ne va plus du tout ou alors faut les attacher 

    ce midi nous sommes invités a manger encore sur une grande terrasse chez des amis que nous voyons assez souvent il faut bien essayer de revivre un peu normalement mais completement normalement je ne sais pas pour quand se sera pas pour tout de suite en tout ças 

     autrement ça va mieux tous les deux c etait certainement du a la viande qui devait etre tourné au solail et a la chaleur avant a la maison , la du coup on y retourne plus jamais avant des années , dommage car il me fournit de la viande surgelées celle sla donc pas de danger mais tant pis on s en passera 

     bon mercredi 

     je t embrasse

    3
    Mardi 8 Juin à 23:37

    Bonjour Flo

    Merci pour ce 2ème épisode bien raconté...

    Toujours aussi chaud autant au Nord qu au Sud.

    Bon mercredi Bonne journée Amicalement Bérénice

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :