• Angleterre: Un chien sauve héroïquement une femme enceinte lors d’une agression

     

     

    Rocky, ce héros. Un Rottweiler a sauvé la vie de ses maîtres lors d’une agression à leur domicile, à Gravesend dans le Kent, rapporte The Mirror, ce samedi. Kasha et Aryan étaient endormis cette soirée du 9 mars 2014 lorsque quatre hommes armés de couteaux tentent de faire irruption dans leur maison.

     

    «Nous étions au lit et Rocky était profondément endormi sur le sol à nos côtés», se souvient la jeune femme de 24 ans. «Nous avons entendu un grand bruit contre la porte d’entrée. Rocky s’est précipité vers la porte en aboyant follement». Le couple enferme alors le chien dans la salle de bains pour ne pas réveiller les voisins. «Nous avons ouvert la porte en douceur et quatre hommes se sont mis à crier "ou est l’argent"? On ne comprenait pas».

     

    Je pensais qu’ils allaient nous tuer

    Kasha est terrifiée lorsqu’un des malfrats la traîne de force dans le salon et lui place un couteau sous la gorge. Son ami est lui roué de coups par le reste de la bande. «Je pensais qu’ils allaient nous tuer», explique-t-elle au quotidien britannique. «J'entendais Rocky devenir fou dans la salle de bains, j'ai eu beau leur dire que j'étais enceinte, cela n'a rien changé, les coups continuaient de pleuvoir sur Aryan».

    A ce moment-là, Rocky parvient à sortir de la salle de bains et se précipite vers les agresseurs en montrant les crocs. Les quatre hommes s’enfuient, terrifiés. «Qui sait ce qui se serait passé si Rocky n’avait pas été là?», s'interroge la jeune Anglaise. Aryan et Rocky parviennent finalement à rattraper l’un des fuyards, qui a été condamné à dix ans de prison.

     

    BRAVO à ce brave toutou qui a sauvé la vie de ses maîtres.. les chiens sont très protecteurs surtout quand on attend un bébé, je me souviens de mon chien ROXAN quand j'etais enceinte de kévin, une crème ce chien, un gros tuervuren, gentil comme tout mais enceinte si on m'approchait il grognait.. voulait me défendre.. et a presque senti quand j'allais accoucher !!! incroyable ça ..

     

    roxan à soignolles

    notre bon Roxan.. que j'adorais...

     

    Allez dernière semaine avant les congés de février.. gros bibi et bon lundi à tous... FLO


    12 commentaires
  • La retraite 2.0: c'est parti !

     

     

    Actuels et futurs pensionnés : un bouquet de services web vous attend sur le portail de l'Assurance retraite. La caisse mène une campagne de communication  auprès de ses plus de 13,5 millions de retraités pour les inciter à ouvrir un compte en ligne. Sur cet espace personnel, ils pouvaient déjà consulter leurs droits à la retraite et différentes informations pour passer ses vieux jours sous d’autres latitudes.

    Entre autres nouveautés, les retraités 2.0 peuvent désormais télécharger une attestation de paiement afin de justifier de leurs revenus, auprès de divers organismes sociaux ou administrations.

    Cette offensive numérique suffira t-elle à rassurer les Français, qui restent anxieux quant aux montants de leur future retraite ?

    Une alerte par email prévient des paiements

    Les retraités peuvent aussi consulter le montant des trois derniers paiements et le calendrier annuel des prochains versements. Un système d’alerte par e-mail permet d’être prévenu à chaque paiement. Toujours par email, les assurés peuvent échanger avec un conseiller ou effectuer des démarches en cas de changement de situation, de reprise d’une activité ou de départ à l’étranger.

    Les seniors connectés ont aussi la possibilité de connaître le montant imposable de leur retraite du régime général sachant que, depuis plus de 10 ans, ce montant est automatiquement transmis par la Cnav à l’administration fiscale, qui le fait figurer sur les déclarations de revenus pré-remplies.

     

    Bientôt, on s'entretiendra par webcam avec un conseiller

    Cette offensive numérique suffira t-elle à rassurer les Français, qui restent anxieux quant aux montants de leur future retraite ? Les actifs sont également concernés par cette dématérialisation. L’espace personnel ouvre droit déjà depuis quelques années à certain nombre services en ligne. Dès 35 ans - âge auquel on reçoit son relevé de situation individuelle -, chacun peut calculer son âge de départ légal en retraite, mais aussi déterminer son éventuel droit à la retraite anticipée, selon la date de son début de carrière et sa durée de cotisation. A partir de 44 ans, il est également possible de demander une régularisation si une erreur ou un oubli est observé sur le relevé et après 54 ans, d’obtenir une estimation du montant de sa retraite.

    Les salariés pourront aussi prochainement s’entretenir avec un conseiller par webcam, depuis leur domicile ou leur lieu de travail, tout en échangeant des documents dématérialisés pendant cet entretien virtuel. Actuellement expérimenté pour les assurés résidant à l’étranger, ce “web entretien” sera progressivement élargi en 2016.

     

    GEANT ce truc là, vais m'inscrire pendant les congés d'été .. juillet/août, j'aurai tout le temps de le faire... ça peut m'aider dans mon calcul pour me barrer le + vite possible en retraite.. la fille qui ne pense qu'à ça !!!  LOL 

    vous connaissiez ?

    ça se réchauffe, 3° dimanche matin et 8° dans l'am .. yes.. j'aime mieux ces températures, on mange chez maman à midi, bon dimanche à tous et bizou FLO


    11 commentaires
  • Véhicules polluants interdits à Paris: un député craint une «ségrégation spatiale

     

    Le député socialiste de Seine-et-Marne Olivier Faure a dénoncé mardi l'interdiction de l'accès à Paris aux véhicules les plus polluants voulue par la mairie de Paris, estimant qu'elle allait aggraver la «ségrégation spatiale» en Ile-de-France.

    «Les mesures d'interdiction d'accès à Paris que tu t'apprêtes à prendre posent de nombreuses questions», écrit Olivier Faure dans un courrier adressé à la maire de Paris Anne Hidalgo (PS), dont l'AFP a obtenu copie.

    «La décision radicale que tu suggères va transitoirement - le temps du renouvellement du parc automobile - créer une véritable ségrégation spatiale», ajoute l'élu, qui propose que les véhicules achetés avant 2010 puissent «continuer de circuler librement», «à condition de s'équiper de filtres à particules».

    «Les parisiens disposent de moyens incomparables pour trouver une alternative à la voiture (...). Ce n'est pas le cas des citoyens de grande couronne qui cumulent les temps de trajets les plus longs et l'offre de transport public la plus dégradée», justifie-t-il.

    La maire de Paris, Anne Hidalgo, a annoncé mercredi dernier son intention de mettre en place à Paris une «zone à basse émission», qui permettra d'exclure progressivement les véhicules les plus polluants de la capitale.

     

    Le plan prévoit d'interdire les jours ouvrés les véhicules les plus polluants (1 étoile dans la classification du ministère de l'Ecologie) à partir de la mi 2016, puis les deux, trois, quatre étoiles, jusqu'à ce qu'en 2020 ne soient plus autorisés que les 5 étoiles.

    La maire a également réaffirmé son souhait d'interdire le diesel à Paris, même s'il n'existe pas actuellement de cadre légal pour le faire, de l'aveu de son adjoint aux Transports Christophe Najdovski (EELV).

    Une batterie de mesures incitatives sera approuvée au Conseil de Paris en février, pour un montant de 5 millions d'euros.

    Les véhicules 1 étoile sont ceux qui auront plus de 19 ans en 2016. Selon la mairie, ils représentaient au 1er janvier 2014 environ 50.000 véhicules en Ile-de-France (21.000 de Paris, 29.000 de banlieue), sur un total de 438.000 véhicules circulant à Paris les jours ouvrés.

    Les véhicules 5 étoiles (immatriculés après le 31 décembre 2010) étaient quant à eux au nombre de 105.000 (46.000 de Paris, 59.000 de banlieue), soit un peu moins du quart du parc circulant à Paris.

     

    c'etait à redouter et on y arrive... tout le monde ne peut pas changer de voiture et rouler avec une voiture neuve !

    qu'ils montre l'exemple déjà en premier avec les bus, et autres.. car dans beaucoup de pays, avant d'obliger le peuple à rouler vert.. les villes se sont loties de bus electriques etc.. ce qui n'est pas notre cas !

    quant au RER, si vous voyiez l'état des trains du RER A , à se demander comment il n'y a pas plus d'accidents.. sont vieux, et à changer, blindés la plupart du temps, limite sécurité !!! enfin on a l'habitude c'est toujours sur les mêmes que ça retombe hein !!

    et c'est quoi cette vignette verte ? à payer encore ??? une sorte de CT aussi !!!

     

    Très bonne fin de semaine à vous les amis, et un gros bibi, FLO


    11 commentaires
  • «No-go zones»: Et si les Parisiens faisaient découvrir eux-mêmes «leurs dangereux quartiers»?

     

     

    C’est peut-être la meilleure réponse faîte à la chaîne américaine Fox News qui, quelques jours après les attentats des 7, 8 et 9 janvier à Paris, évoquait de dangereuses «no go zones» dans la capitale. Autrement dit, des zones interdites aux non musulmans. Lionel Kaplan, dirigeant de l’agence média Mediatrium, n’attaquera pas la chaîne américaine en justice comme s’y prépare Anne Hidalgo. Lui a tout simplement créé un site Internet, nogozone.fr sur lequel il invite les habitants de ce «dangereux Paris» évoqué par Fox News à se transformer en guide touristique de leur quartier. Et tordre ainsi le cou aux clichés.

    Un airbnb du tourisme

    Le concept est inspiré des greeters, ces bénévoles qui accueillent gratuitement les touristes pour faire découvrir leur ville loin des sentiers battus. Lionel Kaplan, lui, évoque plus Airbnb ou Couchsurfing. «L’idée est de vraiment créer un réseau social qui mettra en relation les touristes, désireux de sortir des sentiers battus, et les guides parisiens volontaires. Ces derniers auront une fiche sur le site internet où il sera possible de noter et laisser un commentaire sur leurs dernières visites.»

    Des premières visites avant l'été?

    Dans les «no go zone», Fox News avait rangé le boulevard Magenta (9e-10e), le quartier de la porte de Clignancourt (18e), le cimetière du Père-Lachaise (20e), le quartier de Belleville… Dans ces quartiers, Lionel Kaplan dit déjà compter une centaine de guides volontaires inscrits sur son site internet. «L’idéal sera de pouvoir présenter les premières fiches de guides d’ici la fin du mois et pourquoi pas lancer les premières visites avant l’été», indique celui qui veut à tout prix éviter de tomber dans le tourisme de masse.

     

    Ingénieuse idée.. on peut se balader dans ces quartiers sans avoir à flipper plus qu'ailleurs , c'est pas pire qu'à la tour eiffel ou autres lieux touristiques ou les pikpockets sévissent !!!

     

    «No-go zones»: Et si les Parisiens faisaient découvrir eux-mêmes «leurs dangereux quartiers»?

    ce n'est pas moi sur la photo.. ptdrrr je vous rassure de suite !

     

    Bonne Nouvelle !!! non pas la station de métro ptdrrr, mais je suis dispensée de formation !!!

    eureka, pas envie de me traîner durant 7 ou 8 semaines, à un module pour développer mon projet professionnel.. je suis en fin de carrière donc pas l'utilité ... Par contre il m'a indiqué la marche à suivre pour obtenir un cdd à l'issue de mon contrat cui/cae,  jusqu'à la date de ma retraite , une sorte de dérogation, demandé au conseil général, l'académie et le rectorat, une sorte d'accord à titre exceptionnel.. ou bien permuter avec un autre contrat, car d'ici là , d'autres cdd seront crées, surement en 2017 quand nous allons élire un nouveau président par exemple à chaque fois ils changent tout !!!  j'ai fait 27 mois, me reste 33 mois à faire d'ici là de l'eau sera passée sous les ponts !!!!

    Voilà je peux dormir sur mes deux oreilles.. Très bon Mercredi à tous... je vous bizoute, miaou de sheila a tous les 4 pattes des blogs !!! biz FLO

     

    «No-go zones»: Et si les Parisiens faisaient découvrir eux-mêmes «leurs dangereux quartiers»?

     


    11 commentaires
  • Bill Gates met en garde contre la «superintelligence» artificielle

     

     

    Après Stephen Hawking et Elon Musk, Bill Gates s'inquiète des risques que fait peser l'intelligence artificielle sur l'humanité

     

    Bill Gates répondait jeudi aux questions des internautes du site Reddit lors d'une session d'AMA (pour Ask Me Anything, «demandez-moi n'importe quoi», ndlr). Interrogé sur la «menace» que représente l'intelligence articifielle, il répond: «Je suis dans le camp de ceux qui se sentent préoccupés (...)». Bill Gates explique que «dans quelques décennies, les progrès de l'intelligence seront tels que ça deviendra un problème». Il aurait donc peur d'un scénario à la Terminator où les machines prennent le dessus sur leurs créateurs, les hommes. Cela pourrait prêter à sourire si Bill Gates n'était pas le fondateur de Microsoft. Et surtout, si d'autres, avant lui, n'avaient pas exprimé leurs propres craintes.

    Elon Musk, cofondateur de PayPal, mais aussi des start-up technologiques SpaceX et Tesla Motors, avait publié en août un Twitt comparant l'intelligence artificielle aux bombes atomiques, estimant qu'elle était «potentiellement plus dangereuse».

    L'homme est profondément pessimiste et publie, quelques jours plus tard, un tweet philosophique où il s'interroge sur le destin de l'humanité: «Espérons que nous ne sommes pas seulement l'amorce biologique d'une superintelligence numérique. Malheureusement, c'est de plus en plus probable.» Il craint tellement l'intelligence artificielle qu'il a récemment accordé un don de dix millions de dollars à la Future of Life Institute. L'organisation non lucrative américaine appelle à la vigilance concernant les progrès technologiques et leur impact sur l'homme.

     

    Bill Gates met en garde contre la «superintelligence» artificielle

     

    Bill Gates appartient donc à ce camp qui compte aussi dans ses rangs le brillant astrophysicien Stephen Hawking. Lors d'un entretien à la BBC en décembre dernier, le britannique explique que «l'intelligence artificielle pourrait mettre fin à l'humanité». «Une fois que les hommes auraient développé l'intelligence artificielle, celle-ci décollerait seule, et se redéfinirait de plus en plus vite», développe-t-il. Les humains, limités par une lente évolution biologique, ne pourraient pas rivaliser et seraient dépassés.»

    Des critiques adressées à Google?

    Pour les Echos ,«ces inquiétudes et ces alertes semblent se diriger vers le géant d'internet, Google, qui continue d'acquérir des sociétés spécialisées (...) dans l'Intelligence Artificielle». Mais l'apocalypse n'est pas pour demain. Nous en sommes encore à l'ère de l'IA faible, rappelle Les Echos. Les robots d'aujourd'hui simulent une intelligence à partir d'algorithmes. Ils ne sont pas encore dotés d'une conscience.

    Bill Gates pourra dire, si une telle technologie émerge un jour, qu'il avait prévenu. Mais il devra aussi reconnaître qu'il y a contribué, en tant que pionnier de la micro-informatique et fondateur de Microsoft. Il développe même un nouveau projet en collaboration avec son ancienne entreprise: «Personal Agent», un logiciel qui «se souviendra de tout et vous aidera à revenir en arrière et à retrouver des choses», explique Bill Gates. Un assistant personnel artificiel...

     

    Hé bien... si Bill Gates flippe, y a de quoi avoir les miquettes hein.. j'avais vu une série allemande passait à la TV sur arté, the humans, machin choze.. des robots qui prenaient le pouvoir sur les hommes !!!! oui oui faut pouvoir revenir en arrière, si jamais on dépasse les limites !

     

    Bon je suis en FORMATION, on va me proposer des modules de formation en vue de ma future reconversion à la fin de mes CDD , j'ai 60 mois -possible- de CDD dans l'école où je travaille.. au terme de ces 60 mois.. je devrai me réinscrire à pôle emploi, et être opérationnelle rapidement pour trouver un emploi !!!! sauf... que je serai à l'aube de la retraite !!! no comment !!!! donc voilà je vais aller me promener et écouter sagement ce que l'on va me dire... à suivre !!!

    Bonne journée à tous... biz flo


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique