• Aimez vous la salade ....

     

    Saviez-vous que le roi Soleil se régalait de salades? C’est ce que l’on apprend en parcourant le livre d’André Castelot «L’histoire à table. Si la cuisine m’était contée» que les éditions Perrin ont eu la bonne idée de rééditer à la fin de l’année 2015.

    Louis XIV adorait la … salade

    S’appuyant notamment sur les «Mémoires» de Saint-Simon, André Castelot souligne en effet que Louis XIV «avait un faible pour la salade» ou plutôt les salades. Le Roi les assaisonnait à l’estragon, à la pimprenelle, au basilic. Mais «il les aimait aussi parsemées de violettes», révèle-t-il.

    Les soupes, qu’on lui servait avec le double d’épices que ce qui se faisait d’ordinaire, étaient également particulièrement prisées par le souverain. Lequel était connu pour avoir un bon appétit.

    Sa belle-sœur la Princesse Palatine –Élisabeth-Charlotte de Bavière, épouse de son frère Philippe d’Orléans dit Monsieur- raconte par exemple à propos d’un repas de Louis XIV: «J’ai vu le Roi manger quatre assiettes de potages divers, un faisan entier, une perdrix, une grande assiette de salade, deux grandes tranches de jambon, du mouton au jus et à l’ail, une assiette de pâtisseries, et puis encore des fruits et des œufs durs».

    En revanche, à en croire Saint-Simon, le roi Soleil, qui vécut jusqu’à l’âge de 76 ans, se contentait pour son petit-déjeuner de deux tasses de sauge et de véronique, et ne mangeait rien entre les repas.

     

    Louis XIV préférait l’eau et le sirop aux autres boissons

    André Castelot rappelle en outre combien le monarque appréciait les asperges. Au point de persécuter ses jardiniers pour pouvoir en consommer dès le mois de décembre. «Il les faisait servir en entremets, à la sauce douce, c’est-à-dire à la crème», signale l’historien. Quant au chou-fleur –une nouveauté pour l’époque-, ses cuisiniers «le faisaient cuire dans un consommé aromatisé de macis en poudre et le servaient sur la table royale au beurre frais.»

    Côté boissons, André Castelot indique que Louis XIV buvait peu, «en tout cas, jamais de vin pur, il ne prenait pas de liqueur, même pas de thé, de café ni de chocolat. Il préférait l’eau et le sirop.»

    En pratique

    André Castelot, «L’histoire à table. Si la cuisine m’était contée», éditions Perrin, novembre 2015, 704 pages. En vente au tarif de 27 euros. www.editions-perrin.fr 

     

    Aimez vous la salade ....

    Ils avaient bon appétit autrefois pour ingurgiter de tels repas !!!

    chez nous, on aime beaucoup la salade, les crudités, avec une bonne sauce vinaigrette, des échalotes, ail, oignon, persil, ciboulette.. c'est souvent le soir que l'on en mange.

    J'ai fait des crêpes, pas pu en faire à la chandeleur, je toussais tant que je pouvais, donc pour éviter que ça me gratouille je me suis abstenue ! on s'est régalé !!!!

    vous souhaite un très bon w.end, soleil mais friquet, enfin mieux que la flotte.. je vais de mieux en mieux !

     

    crêpes..

    gros bibi FLO

     

     

     

     


    16 commentaires
  • la nuit du 5 au 6 avril ...

     

    j'aurai 56 ans YES...

    1 an de plus qui me rapproche de la retraite...

    mais aussi...

     

    Les Français vont-ils se ruer sur les télés pour éviter l'écran noir d’avril?

    La nouvelle TNT va-t-elle faire exploser les ventes de télé?

     

    Dans la nuit du 5 au 6 avril prochain en effet, le signal des émetteurs de télévision va changer. Sur le plan technique, le format de compression qui était en Mpeg-2 va passer en Mpeg-4 afin que toutes les chaînes soient enfin en haute-définition. Une bonne nouvelle pour les téléspectateurs? Pas pour tous en tout cas. Car nombre d'entre eux ne possède pas un téléviseur compatible. Selon un rapport du Sénat, ce sont tout de même 6,3 millions d'appareils qui seraient concernés. Soit 14% du parc global de téléviseurs en France. 

    Une astuce pour vérifier la compatibilité

    Lesquels seront concernés? La plupart des appareils achetés avant 2009 ou encore ceux achetés entre décembre 2009 et décembre 2012 et inférieurs à 66 cm. Si vous avez ce logo sur votre téléviseur vous ne risquez rien.

    Mais certains postes seront compatibles même sans ce logo. Quoi qu'il en soit, voici une petite astuce pour vérifier la compatibilité de votre appareil. Il suffit d'aller sur la chaîne Arte (la 7 ou la 57) qui est déjà passée au Mpeg-4. Si le logo de la chaîne est celui-ci, pas de soucis à avoir pour le 5 avril.

    Mais si ce n'est pas le cas, votre écran restera noir. Deux solutions s'offrent alors à vous: soit acheter un boîtier "TNT HD" externe en magasin ou sur internet (à partir de 20 euros), soit faire l'acquisition d'un nouveau téléviseur.

    C'est ce qu'avaient d'ailleurs décidé de faire des millions de Français lors du "switch" numérique de 2010-2011. Alors que le signal analogique s'éteignaient région après région, les consommateurs s'étaient rués en magasin pour faire l'acquisition d'écrans plats. Pour le plus grand bonheur des fabricants qui avaient vu leurs ventes exploser durant cette période. En 2010, ce sont 8,5 millions de télés qui se sont vendues en France et même 9 millions en 2011. Elles ont depuis cette période faste baissé de 35%.

    La TNT a reculé en France depuis 2009

    Qu'en sera-t-il du "switch" d'avril? L'engouement sera bien moindre selon les spécialistes du secteur. Et ce pour plusieurs raisons. D'abord parce que les Français se sont équipés relativement récemment en écrans plats (entre 2008 et 2012 pour la plupart). Ils n'ont plus les gros téléviseurs à tube cathodique de l'époque et préféreront donc acheter des adaptateurs à 25 euros.

    Ensuite parce que la réception par TNT a fortement reculé en France depuis le "switch" précédent. Seuls 28,4% des Français ne disposent que de l'hertzien pour recevoir leurs programmes contre plus de 50% en 2009. Les autres modes de plus en plus plébiscités comme l'ADSL, le câble ou le satellite ne seront pas, quel que soit leur poste de télé, concernés par l'écran noir. 

    Enfin, si beaucoup de téléviseurs seront touchés, peu de foyers seront réellement privés de télé au final. On s'explique. La plupart des postes concernés seront les appareils secondaires, petits écrans des chambres par exemple, car les Français se sont multi-équipés ces dernières années. Le CSA estime ainsi que seuls 5,6% des foyers ne possèdent aucun appareil compatible à date. Pour le switch précédent c'était 28%. Pas la même dimension.

     

    la nuit du 5 au 6 avril ...

     

    RAJOUT du samedi après midi..

    j'ai ramené sheila de chez la veto, elle pense que ça pourrait venir de l'estomac, ça lui fait comme un embarras, un truc qui bloque quoi.. lui a fait perf avec anti-nauséeux , on la laisse tranquille , se reposer jusqu'à ce soir, et on lui donnera son substitut alimentaire + un truc homéo qui marche bien pour les chats, nut cat truc dans le genre.. et 1/3 de cachet primpéran, la veto me rappelle demain fin de matinée pour savoir comment ça va. voilà les nouvelles suis partie de 9H30 à 13H30 ce matin, suis fatiguée vais tâcher de me reposer avec sheila, merci à tous de vos gentils commentaires.. a ce soir bizou FLO

     

    RAJOUT du samedi soir .... sheila a mangé 4/5 croquettes.. puis y est retournée et en a mangé 2/3 c'est pas énorme, mais elle a tout de même mangé un peu, à l'origine Sheila nest pas un chat vorace.. mange par petites quantités...

     

    RAJOUT du dimanche matin ... sheila a bien dormi, on croise les doigts, pour qu'elle mange mais encore faut t-il que ça passe.. ah lalala quel souci, j'ai un peu mieux dormi qu'hier quand même..  merci à tous FLO

     


    14 commentaires
  •  

     

     

     

    L'obligation alimentaire entre parents et enfants est imposée par le Code civil. Et ne concerne pas seulement les enfants mineurs en cas de divorce. Le point sur les droits et devoirs de chacun vis-à-vis des membres de sa famille.

    L'obligation alimentaire imposée par la législation s'applique aussi bien aux parents vis-vis de leurs enfants que l'inverse. Cette obligation réciproque peut aussi s'étendre aux grands-parents, et même aux beaux-parents. L'étendue de l'obligation alimentaire est donc vaste... En voici les contours.

     

     

    Définition

    Rappelons au préalable que l'obligation alimentaire imposée par la loi (article 205 du Code civil) ne concerne pas seulement la nourriture. Les "aliments", au sens juridique du terme, recouvrent en fait les besoins fondamentaux de la personne humaine : nourriture mais aussi habillement, soins, logement, etc. La pension peut être versée en espèces ou en nature (hébergement, etc.).

    Par définition, une pension alimentaire est toujours proportionnelle à la fois aux ressources de celui qui la verse (le débiteur) et aux besoins de celui qui la reçoit (le créancier).

     

    Entre époux

    Pendant le mariage, chaque conjoint doit contribuer aux charges du ménage en proportion de ses ressources. Ce qui revient à imposer, dans la pratique, une obligation alimentaire entre conjoints.

    Cette obligation subsiste si les conjoints engagent une procédure de divorce ou de séparation de corps. En fonction de sa situation matérielle, un des conjoints peut donc être amené à verser à l'autre une pension alimentaire.

    A l'issue de la procédure, deux cas peuvent se présenter. S'il s'agit d'une séparation de corps, l'obligation alimentaire subsiste puisque les époux sont toujours légalement mariés. En cas de divorce, un des conjoints peut être amené à verser à l'autre une "prestation compensatoire" si la séparation lui a causé un véritable préjudice matériel.

    En cas de décès, les héritiers du défunt sont également soumis à une obligation alimentaire envers le conjoint survivant. Ce dernier doit engager une demande pendant l'année qui suit le décès, délai éventuellement prolongé jusqu'à la fin du partage.

     

    Parents et grands-parents

    Les enfants sont soumis à une obligation alimentaire envers leurs ascendants (parents et grands-parents). Si ces derniers sont dans le besoin, ils peuvent demander une pension alimentaire aux enfants, notamment en ce qui concerne les frais d'hébergement en maison de retraite.

    Cependant, les enfants peuvent être totalement ou partiellement déchargés par le juge de leurs obligations lorsque leur parent a manqué à ses obligations envers eux (propos humiliant ou injurieux, mauvais traitements...).

    La même obligation est imposée envers les beaux-parents. Au même titre que son épouse, un mari est donc tenu d'aider les parents de cette dernière en cas de besoin et réciproquement. Cette obligation reste en vigueur tant que l'épouse ou des enfants issus du mariage sont en vie.
    Il en est de même en cas de remariage et de famille recomposée : les enfants sont tenus d'aider leur belle-mère ou leur beau-père tant que leur père ou leur mère est en vie.

     

    Enfants majeurs

    L'obligation alimentaire entre ascendants et descendants est réciproque. Le même devoir d'assistance est donc imposé aux parents d'un enfant qui ne peut subvenir seul à ses besoins, que cet enfant soit légitime, naturel, ou adopté. Quand les parents ne peuvent faire face à cette obligation, c'est alors aux grands-parents qu'incombe cette charge.

    Enfants mineurs

    Quand l'enfant est mineur, les parents sont soumis à une "obligation d'entretien" qui concerne non seulement les "aliments" (nourriture, logement, habillement, etc.) mais aussi l'éducation (frais de scolarité, d'études, etc.). En principe, cette obligation d'entretien cesse à la majorité de l'enfant. Mais elle peut se poursuivre au-delà si l'intéressé poursuit ses études. Inversement, l'obligation d'entretien peut aussi parfois s'interrompre avant, s'il entreprend une activité professionnelle.

    Si l'un des parents ne fait pas face à son obligation, l'autre peut naturellement se retourner contre lui pour exiger sa participation à l'entretien de l'enfant.

     

    Mais c'est naturellement dans les cas de séparation que le versement des pensions alimentaires est le plus fréquent. Le parent qui n'a pas la garde de l'enfant doit contribuer à son entretien. Le montant de la pension est alors fixé par le juge en fonction des besoins et ressources de chacun.

    Le juge peut décider l'indexation de la pension alimentaire.

    En outre, les ex-conjoints peuvent demander une révision de la pension alimentaire si leur situation personnelle est modifiée.

    Sanctions

    Il peut malheureusement arriver qu'un débiteur d'aliments ne fasse pas face à son obligation. Le créancier (parent, enfant, conjoint...) doit alors engager une action en justice pour obtenir gain de cause. C'est le cas, hélas fréquent, des pensions alimentaires que le conjoint est obligé de réclamer par voie judiciaire. La procédure est rapide et efficace quand il s'agit de pensions versées pour des enfants mineurs. Elle l'est moins quand elle fait intervenir des personnes majeures. D'autant qu'il est moralement difficile d'exiger par voie de justice une aide auprès de ses parents ou de ses enfants.

    Mais si le créancier (enfant ou parent) reçoit une aide importante des services sociaux (hors prestation classique), les organismes concernés peuvent demander au(x) débiteur(s) le remboursement partiel ou total des frais (coût d'hébergement hospitalier, etc.). C'est notamment le cas quand des personnes âgées et malades sont pris en charge par les services sociaux sans que les enfants contribuent à cette dépense. Les organismes sociaux peuvent même prélever une partie de la succession après le décès de l'intéressé.

     

    La personne qui ne verse pas la pension alimentaire à laquelle elle est tenue pendant un délai de 2 mois peut en outre être poursuivie pour délit d'abandon de famille. Cette infraction est passible d'une peine de 2 ans de prison et 15000 euros d'amende.

    Voir aussi La déduction des pensions alimentaires

     

     

    On ne sait pas toujours tout ... surtout en ce qui concerne les "obligations alimentaires"... bon à savoir tout de même histoire de ne pas tomber des nues si ça vous tombe dessus !!!! inutile de tuer votre belle mère, elle partira peut être avant ! ptdrrrr.

    Maman part demain en début d'am, avec sa copine lily, je les emmène à la gare de lyon, et kevin va s'installer chez elle avec causette comme ça, c'est plus simple ... je vous embrasse, merci de vos gentils commentaires, FLO.

     

     

     

     


    11 commentaires
  • La liste anti-démarchage téléphonique prévue loi Hamon effective l’automne.

     

    La liste anti-démarchage téléphonique prévue par la loi Hamon sera effective à l’automne. - Shtterstock

     

     

    Les personnes qui refusent d’être démarchées pourront s’inscrire gratuitement et pour trois ans sur cette liste prévue par la loi Hamon. Des amendes sanctionneront les professionnels du démarchage téléphonique qui n’en tiendront pas compte.

    Excédé par les coups de téléphone intempestifs de démarcheurs qui cherchent à vous vendre des assurances, des vérandas ou des fenêtres _ le fameux « Bonjour madame, vous êtes propriétaire ? ». Rassurez-vous, la solution est proche.

    Adoptée en mars 2014, la loi Hamon, du nom de l’ancien ministre de la Consommation (voir encadré), prévoit de rendre effective une liste « anti-démarchage téléphonique ». Et le décret est (enfin) paru ( voir le décret n° 2015-556 du 19 mai publié le 21 mai 2015 au JO). L’article L121-34 du Code de la consommation a donc en effet été modifié de telle sorte qu’il prévoit désormais que « le consommateur qui ne souhaite pas faire l’objet de prospection commerciale par voie téléphonique peut gratuitement s’inscrire sur une liste d’opposition au démarchage téléphonique ».

    Quand pourra-t-on s’inscrire sur cette liste ? Il faudra attendre l’automne. D’ici là, le ministère de l’Économie aura retenu, après appel d’offres, l’organisme gestionnaire de cette liste d’opposition au démarchage téléphonique. Une fois cet organisme désigné (pour une durée de cinq ans), toute personne qui le désire pourra s’inscrire gratuitement sur un site internet dédié ou par courrier. Libre à elle de faire interdire son numéro de téléphone fixe et/ou celui de portable. L’inscription sera valable pour une période de trois ans, renouvelable.

     

    Amende

    Les professionnels de la prospection par téléphone avaient bien tenté de juguler leurs propres excès. Ils ont lancé en 2011 le site internet, www.pacitel.fr censé permettre aux gens de s’inscrire gratuitement sur une liste rouge. Mais cette expérience, basée sur le volontariat des entreprises réunies dans une association, s’est avérée peu convaincante.

    Il en ira autrement avec le nouveau dispositif. En effet, les professionnels du démarchage téléphonique devront respecter le refus des personnes inscrites sur la future liste rouge - liste qu’ils devront mettre à jour au moins une fois par mois, sous peine de sanction. Le dispositif prévoit des amendes allant de 15.000 à 75.000 euros


    hé bien il était temps ! j'ai jamais compris qu'on laisse faire ce genre de "harcèlement" téléphonique !!!
     
    j'ai été inscrite plusieurs fois sur PACITEL ça a marché un moment et ça recommence !!!
     
    en attendant j'ai trouvé un truc... gratuit.. hihihi...
    je laisse la personne se présenter pour être certaine que ce soit un démarcheur téléphonique et je dis "NE QUITTEZ PAS " je laisse mon téléphone en HAUT PARLEUR et je vaque à mes occupations... la personne dit ALLO Mme UNTEL et je répête "NE QUITTEZ PAS" ainsi de suite.. je fais ça à chaque fois qu'on me démarche et au bout de 2/3 jours ça se calme pendant au moins 10/15 jrs..
    la bonne nouvelle c'est que l'on sera tranquille une bonne fois pour toutes à l'automne et qu'ils auront des amendes s'ils continuent.
     
    Bon début de semaine à tous.. quel temps va t-on avoir ? chaud encore ou moche ??? c'est bizarre en ce moment.. soit on crève soit c'est bof ! Bibi FLO
     
     
     

    16 commentaires
  • parc de l'abbaye....

     

    une porte secrète !

     

    parc de l'abbaye....

     

    on s'y est baladé tout l'après midi, tellement c'est grand !

     

    parc de l'abbaye....

     

    des stands un peu partout

     

    parc de l'abbaye....

     

    il faisait très beau et très bon, une chance !

     

    parc de l'abbaye....

     

    un petit tour de roue ???

     

    parc de l'abbaye....

     

    ou de balançoire lol..

     

    parc de l'abbaye....

     

    les fameux écossais et leur cornemuse ....

     

    parc de l'abbaye....

     

    Bonne semaine à tous...

     

    Maman a passé une pas trop mauvaise première nuit sur son nouveau matelas...

    Kevin a rdv chez le doc vendredi am, pour consulter l'ORL

    Sheila m'a fait une nouvelle crise d'épilepsie la nuit dernière, mais pas trop forte..
    elle s'est bien remise....

    Pas mal de taf à l'école, la fin de l'année est toujours chargée...

     

    haras de condé

     

    et voilà la fête médiévale est finie...

    à suivre, le haras de condé

    bibi FLO

     


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique